Orchestra Restaurant : Détail de la réclame - Équipe de développement d'Orchestra (10)

Test de fonctionnalité

Note : 3.2/5 (47 notes)

Orchestra Restaurant permet de régler assez finement la gestion des réclames. Il sera ainsi possible, par exemple, d'envoyer, ou non, avec la réclame, la liste des plats réclamés. À l'écran, le serveur peut facilement visualiser qu'une suite a bien été réclamée. Nous verrons également que l'équipe technique d'Orchestra Software est particulièrement solide puisqu'elle a travaillé et a été formée chez PC-Soft, l'éditeur de l'outil de développement choisi par Orchestra.

Comme certains cuisiniers préfèrent ne pas recevoir un ticket de réclame indiquant de nouveau les plats réclamés, Orchestra Restaurant intègre-t-il une option pour que le ticket de réclame ne comprenne pas les plats à envoyer ?

Oui, au moment d'envoyer la réclame, le serveur peut appuyer sur une case afin que le détail de la réclame ne soit pas envoyé. Ce paramétrage peut être laissé par défaut.

Comme, effectivement, tous les plats sont envoyés une première fois en cuisine au moment de la commande, il n'est pas nécessaire d'envoyer de nouveau la liste des plats réclamés au moment de la réclame. Chaque cuisinier a sa façon de travailler et Orchestra peut donc facilement s'adapter aux choix du cuisinier et du restaurateur.

orchestra restaurant : réclame de la suite

Une fois que la réclame a été faite à la cuisine, le serveur a-t-il une indication à l'écran lui signalant que la suite a bien été réclamée pour la table qu'il est en train de visualiser ?

Oui, si une suite a été réclamée, les plats n'apparaissent plus alors en noir sur le ticket à l'écran, mais en gris. Une petite croix signale également que cette suite a été réclamée.

Si le serveur envoie une annulation de réclame en cuisine, les plats repassent alors en noir à l'écran. Comme vous le voyez, Orchestra Restaurant autorise une grande souplesse dans la gestion des suites et des réclames.

ticket de caisse avec réclame

À l'utilisation, le logiciel se révèle relativement rapide pour un produit développé en Windev (un langage de programmation non natif).

Nous faisons très attention à la qualité de nos développements. Nous avons ainsi trois ingénieurs qui viennent de PC-Soft (l'éditeur de Windev, ndlr). Ces ingénieurs ont été formés chez PC-Soft, l'un d'eux était même le numéro deux du développement chez cet éditeur.

En nous rejoignant, il est venu avec deux de ses collègues, dont le responsable qualité de PC-Soft. Nous avons donc une équipe technique très solide et connaissant parfaitement leurs outils de développement.


ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant