Pointex : Chaînes de restaurants - Revendeurs (4)

Test de fonctionnalité

Note : 3/5 (76 notes)

Dans cette quatrième partie de l'interview de Patrick Chemla, nous allons voir que la société Pointex est surtout présente chez les restaurateurs indépendants, même si elle équipe aujourd'hui une dizaine de grandes chaînes de restaurants. Nous verrons également qu'il est difficile d'être présent chez un grand nombre de revendeurs de logiciels de caisse, ces derniers ayant souvent développé leur propre logiciel. Pointex se distingue, entre autres, par une assistance téléphonique 24h/24 et 7 jours sur 7.

Vous nous disiez que la progression de l'équipement en logiciels de caisse était plus importante en restauration que dans le Point de Vente. Pourtant, les logiciels de caisse tactiles ont été présents sur le marché de la restauration bien avant que sur le marché du Point de Vente, n'y a-t-il pas d'essoufflement dans le secteur de l'équipement des restaurants  ?

Non, ce marché est encore très porteur. Le problème de l'équipement du Point de Vente est que les chaînes de magasins utilisent souvent de vieux logiciels sous DOS et qu'elles ont du mal à passer à la nouvelle génération de logiciels de caisse.

De plus, une majorité des commerces est maintenant équipée avec un logiciel de caisse, surtout dans les grandes villes.

Les groupes et chaînes de restaurants représentent-ils une part importante de votre clientèle ?

Non, aujourd'hui, nous sommes surtout présents chez les indépendants. Nous devons avoir trois ou quatre grandes chaînes de magasins, et une dizaine de grandes chaînes de restaurants, comme les Lina's ou encore les restaurants "La boucherie". Mais ces chaînes représentent une faible part de notre chiffre d'affaires.

frist class sur pocket pc

Avec quel langage vos logiciels de caisse sont-ils développés ?

Nos deux logiciels sont développés en Delphi.

Êtes-vous toujours à la recherche de nouveaux revendeurs pour vos produits ?

Oui, bien sûr, notre réseau évolue régulièrement. Mais il faut savoir que beaucoup de revendeurs de logiciels de caisse ont leur propre logiciel, un peu comme sur le marché de la comptabilité il y a une dizaine d'années, c'est pour cela, entre autres, que le marché reste très éclaté. Par exemple, JDC a son propre logiciel de caisse.

Souvent, les revendeurs de logiciels de caisse estiment, à tort ou à raison, qu'ils auront une marge plus importante en développant leur propre logiciel.

imprimante-ticket de caisse utilisée par first class pointex

Quelle valeur ajoutée pouvez-vous leur apporter s'ils choisissent vos produits ?

Une qualité de formation, d'assistance, et de service après-vente importante. Pour le logiciel de caisse de restauration, nous apportons par exemple une assistance téléphonique 24h/24 et 7J/7, ce qu'un revendeur local aura du mal à offrir à ses clients.

Nos logiciels de caisse étant vendus à un grand nombre d'exemplaires, ils sont aussi très complets au niveau des fonctionnalités, et surtout très fiables.

Nous sommes aussi très présents sur les salons professionnels, et faisons régulièrement de la publicité et des mailings, même si nos investissements en marketing restent pour l'instant réduits. Nous rabattons donc des clients vers nos revendeurs.

La mode actuelle est à la verticalisation des produits, surtout dans le secteur des logiciels de caisse pour magasins, avec une version pour chaque type d'activité (esthétique, prêt-à-porter, etc.). Pensez-vous suivre cette voie ?

On y pense, effectivement. La tendance du marché va vers cette verticalisation de l'offre, au moins au niveau marketing, comme l'a fait Ciel avec son logiciel de caisse.




ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant