O-Resto : Les clients passent directement commande à partir de leur téléphone portable !

Test de fonctionnalité

Note : 2.9/5 (176 notes)

 

O-Resto repose sur un pari audacieux : le client est maintenant suffisamment mature pour passer lui-même sa commande. Des expérimentations avaient déjà étaient faites dans les années 80, avec des écrans tactiles directement intégrés aux tables du restaurant, mais l'opération avait fait long feu, car à l'époque, l'investissement était trop élevé pour le restaurateur (les écrans étaient chers, il fallait fabriquer des tables adaptées, etc.), la technique encore trop peu fiable, et les clients pas encore assez habitués à ces technologies.


Avec O-Resto, nous sommes là dans un tout autre environnement : les techniques tactiles, wifi, et 3G sont maintenant économiques, fiables, et surtout suffisamment répandues dans le pays. La nouvelle révolution "mobile" fait que l'on est de plus en plus habitué à faire beaucoup de choses avec notre téléphone portable. Le succès de l'iPhone d'Apple est extraordinaire (et mérité !), nous vivons une époque où les appareils mobiles vont supplanter les ordinateurs classiques dans beaucoup de foyers.
 

O-Resto d'Orchestra


Orchestra Software a très bien senti tout cela, et il faut le dire, a beaucoup travaillé le sujet en sortant un produit particulièrement simple et bien conçu.

Le principe est effectivement simple : vous arrivez au restaurant, et si vous ne voulez pas attendre le serveur (ce qui sera toujours possible bien sûr dans la plupart des restaurants, même s'il y a cette nouvelle techno), vous pouvez "flasher" (prendre en photo) le code-barre indiqué sur la table (les téléphones actuels intégrant un appareil photo). C'est un code-barre discret, carré, de nouvelle génération (QRCode), pas un grand code-barre rectangulaire des années 80...
-----

Fiche détaillée du plat

L'astuce est que ce code-barre identifie aussi bien le restaurant que la table, c'est-à-dire que lorsque vous lancez l'appli "O Resto" sur votre iPhone, et que vous scannez le code-barre, la carte du restaurant est automatiquement téléchargée dans le téléphone, et la table est automatiquement sélectionnée et affectée à ce téléphone. Le code-barre de la table est donc un code-barre unique, que l'on ne peut pas retrouver dans un autre restaurant (ni sur une autre table bien sûr).

L'application (gratuite pour le client), sur le téléphone portable, est réussie, que ce soit du point de vue esthétique, élégant et clair, que du point de vue ergonomique, simple et efficace.

La carte est bien présentée, les plats classés comme le veut le restaurateur, avec prix, photo, descriptif, etc.

Le client est guidé lorsqu'il passe sa commande : nombre de couverts, plats choisis, cuisson et accompagnements, récapitulatif clair de commande, possibilité bien sûr de modifier, etc.

Passer une commande est finalement simple et ludique ! Les "à suivre" sont automatiquement gérés en fonction des types de plats commandés. Si une incohérence est détectée pendant la commande, une alerte avertira le client.

La cuisson

Il ne restera plus qu'à appuyer sur un bouton pour que la commande parte automatiquement en caisse et en cuisine ! La commande du client s'imprime alors en cuisine (et au bar aussi par exemple, s'il y a des boissons à commander).

Le restaurateur peut aussi préférer qu'un serveur valide chaque fois la commande du client. Dans ce cas, le client peut passer la commande sur son appareil, mais un serveur contrôlera et validera obligatoirement la commande avant qu'elle parte en cuisine.

Pour l'addition, là aussi, le client n'a qu'à appuyer sur un bouton pour la demander !

La commande

Ce qui est intéressant, c'est que cette solution s'intègre bien sûr au logiciel de gestion de restaurant Orchestra (du même éditeur), mais qu'elle peut aussi fonctionner de manière autonome ! Dans ce dernier cas, les commandes s'impriment en cuisine sans passer par la caisse du restaurateur.

ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant