Orchestra Restaurant : Recevez automatiquement votre Z de caisse par email !

Test de fonctionnalité

Note : 2.6/5 (72 notes)

Le logiciel Orchestra dispose d'une fonctionnalité bien sympathique : l'envoi automatique du Z de caisse par email !

C'est le type même de petite fonctionnalité qui sera appréciée au quotidien. Cette fonctionnalité fait partie du "Mail Manager" d'Orchestra, un module lancé à part en tâche de fond continuelle. Ce module se déclenche automatiquement aux heures que vous avez indiquées pour envoyer l'email contenant les données de gestion.

Bien sûr, pour utiliser ce module, il faut disposer d'une adresse email, vous pouvez d'ailleurs utiliser quasiment n'importe quel service d'email, vous en trouverez beaucoup de gratuits (gmail, hotmail, yahoo, etc., et bien sûr l'adresse email que vous fournit votre fournisseur d'accès : orange, free, sfr...).

Le paramétrage du module est très simple, puisqu'il suffit d'entrer ses codes, ainsi qu'une liste d'adresses emails (car le logiciel peut envoyer le Z de caisse automatiquement à plusieurs personnes).

email d'Orchestra

Indiquez ensuite les jours et les horaires d'envoi. Vous pouvez par exemple demander au logiciel d'envoyer le dernier Z tous les jours à 8h du matin, sauf le we.

Il est également possible de ne pas définir un horaire, mais de demander plutôt un envoi automatique et immédiat dès le Z de caisse effectué. Vous pouvez même demander les deux ! : envoi au moment du Z, et envoi à des horaires définis, éventuellement à des personnes différentes.

Paramétrage

Où que vous soyez, et c'est bien sûr très pratique si vous avez plusieurs sites/restaurants, vous pourrez ainsi visualiser rapidement et facilement vos principaux chiffres clés : chiffre d'affaires, couvert moyen, nombre de couverts, montant des offerts, ventilation des types de règlement, etc.

Bref, au final, une fonctionnalité à la fois simple et pratique. Espérons qu'elle mûrisse et qu'il soit possible d'étendre ses possibilités.



ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES

RETENIR OU PARTAGER


Article précédent             Commenter             Article suivant